ouestprovence.fr | 13.09.21 | 15:09

Le réseau intercommunal des médiathèques se modernise

A partir du 14 septembre, le système RFID (Radio Fréquence Identification) sera opérationnel sur les médiathèques du territoire. Une technologie plus actuelle qui va permettre aux 20 000 adhérents d’emprunter leurs documents en toute autonomie.

C’est donc la technologie Bibliothéca qui a été retenue par le territoire Istres-Ouest Provence  pour automatiser le système de prêt et de retour, l’identification des documents, ainsi que leur protection dans 6 de ses 7 médiathèques (Entressen devant très prochainement connaître des travaux de rénovation). Aussi, depuis le mois d’avril les équipes s’affairent à cette mutation : encodage des 210 000 documents, installation des portiques et consoles, tests sur les automates, formation du personnel, tout est fin prêt pour que les adhérents puissent profiter des avantages de cette nouvelle technologie.

«  La RFID aura un double impact positif pour les usagers », explique François Bernardini, président du Conseil de territoire, «  les transactions seront plus rapides, plus fluides, mais surtout, le service public va gagner en qualité, puisque nos 86 bibliothécaires seront plus disponibles pour se consacrer à l’accueil, au conseil de nos adhérents, à l’animation et à la médiation. Tout ce qui constitue au final leur cœur de métier. C’est en ce sens que leurs taches ont été redéfinies. »

Ce sont donc au total 8 portiques antivol et 15 automates de prêt et retour qui équipent désormais les 6 médiathèques du territoire : Istres, Miramas, Fos-sur-Mer, Port-Saint-Louis-du-Rhône, Grans et Cornillon-Confoux. Disposées dans l’espace public, les bornes self-service fonctionnent de manière intuitive. Equipées d’écran tactiles,  elles offrent aux adhérents de pouvoir emprunter et retourner leurs documents en toute autonomie et confidentialité.

Bornes retour 24h/24

Une autre attente forte des usagers consistait à avoir la possibilité de rendre leurs emprunts en dehors des heures et jours d’ouverture. Des boîtes retour 24h/24 sont donc désormais accessibles sur les parvis des médiathèques, à l’exception de celles d'Entressen et d’Istres qui en bénéficieront de manière intégrée, en façade des bâtiments, dans les nouveaux équipements, dont l’ouverture est prévue pour fin 2023, début 2024.

Nous poserons la première pierre de la nouvelle médiathèque d’Istres avant la fin de l’année » souligne François Bernardini, « ce sera pour moi l’occasion de vous présenter ce projet qui s’annonce exceptionnel. »