Réduction des déchets

ouestprovence.fr | 20.11.20 | 10:11
Le compostage domestique va être déployé sur le territoire à partir du mois de juin 2021. A partir du mois de mai, vous pourrez réserver sur ce site votre composteur individuel.

L’année 2021 verra le déploiement du compostage domestique sur le territoire Istres-Ouest Provence. Telle est la délibération qui a été approuvée par le Conseil de Territoire le 16 novembre, dans le cadre du Schéma Métropolitain de Gestion des Déchets et du Plan Métropolitain de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés.

Le territoire Istres-Ouest Provence souhaite équiper 3  000 foyers  en  composteurs  individuels  ainsi  qu'une  trentaine  d'écoles  en composteurs pédagogiques et une dizaine de résidences en composteurs collectifs.

L’opération débutera à la fin du premier semestre 2021 et s’étendra sur trois années.

« Cette  action s’inscrit d’abord dans la ferme volonté de réduire nos déchets  à  la  source pour des questions de préservation de l’environnement, mais elle se dessine aussi comme une nécessité si l’on considère la raréfaction des exutoires de traitement pour les déchets  et la forte augmentation des coûts de traitement », souligne le Président du Conseil de Territoire et Maire d’Istres, François Bernardini, avant de poursuivre « Nos bio-déchets à tous et à chacun ont un fort potentiel, et nous devons faire en sorte de les valoriser au mieux et au maximum

De  façon  harmonisée  à  l'échelle  Métropolitaine,  il  sera demandé aux administrés souhaitant s’équiper d’un composteur individuel une participation d’un montant de 10 euros, et ils seront accompagnés dans la mise en service de cet outil par des agents du territoire formés au compostage domestique.

Cette  action d’un montant de 240 000 €  fait  l'objet  d’un  financement de 60% de  l'Union européenne dans le cadre du projet LIFE IP Smart Waste PACA et de la Région  Sud.

« On estime au total les recettes à 174 000  € et le territoire assumera financièrement la différence, soit 66 000 € », précise François Bernardini.

En attendant le développement de cette mesure phare pour le milieu d’année, le territoire développe actuellement d’autres actions de sensibilisation dans le domaine de la réduction des déchets, comme l’édition de « Stop-pub », distribués très prochainement, à 29 000 exemplaires, ou dans le domaine de leur valorisation et de l’économie circulaire avec la mise en avant des caissons réemploi dans les déchetteries sous la bannière « Donnons une seconde vie à nos déchets ».