Aide exceptionnelle aux commerces de proximité

ouestprovence.fr | 17.11.20 | 11:11
Une enveloppe de 106 500 € à destination des commerces les plus impactés par les dernières mesures sanitaires a été votée ce 16 novembre par les élus du Conseil de territoire.

« Les spécificités de notre territoire, comprenant des commerces et petites entreprises à la trésorerie limitée, impliquent notre soutien » a souligné le Président du Conseil de territoire Istres-Ouest Provence et Maire d’Istres, François Bernardini.

 

Cette mesure, financée sur l’état spécial du territoire, s’inscrit dans le plan de relance, adopté en juillet dernier par la Métropole Aix-Marseille-Provence et dans la stratégie métropolitaine de soutien au commerce de proximité.

 

C’est donc en s’appuyant sur les communes, les mieux à même de cibler au plus près la réalité du terrain et donc des besoins, que sera utilisée cette enveloppe.

« Nous voyons dans nos villes, des commerces aux rideaux fermés, des commerces en mal de ressources effectives, c’est à eux que s’adresse cette mesure » a précisé le Président.

Pour cela, le territoire signera une convention avec chaque commune, encadrant en toute transparence l’utilisation des fonds attribués ; l’enveloppe globale étant quant à elle répartie au prorata du nombre d’habitants des six communes, soit : 1 500 € pour Cornillon-Confoux, 16 000 € pour Fos-sur-Mer, 6 000 € pour Grans, 47 000 € pour Istres, 27 000 € pour Miramas et 9 000 € pour Port-Saint-Louis-du-Rhône.

 

 

 Parking souterrain gratuit à Istres les deux week-ends précédant Noël :

Par ailleurs, le Conseil de territoire a aussi approuvé le renouvellement de la gratuité du stationnement les week-ends des 12 et 13, et des 19 et 20 décembre, de 10h à 19h.

Une opération portée et financée par la Métropole pour la 3ème fois consécutive dans tous les parkings métropolitains et en régie, de par ses compétences stationnement et développement économique.

«  Nous devons un soutien entier à nos commerces et à nos centres-villes et nous redoublons d’efforts pour essayer d’amortir les conséquences de cette crise. Je compte sur nos concitoyens pour faire leur part pendant ces « fêtes », en réservant massivement leur budget achats à notre commerce local. Il n’y a que collectivement que nous pourrons nous rétablir » a conclu François Bernardini.